Du bon usage d’un bateau à moteur

Du bon usage d’un bateau à moteur #

Avant de démarrer le moteur #

Faire un check-up du bateau #

  • Tous les bouts sont lovés et rangés.
  • Aucun bout ne traîne dans l’eau.
  • Les bouchons de coque sont fermés.
  • Les mouillages sont bien rangés.

Faites un check-up du moteur #

  • La nourrice est pleine et branchée au moteur. L’évent (petite ouverture sur le bouchon de la nourrice permettant à l’air de rentrer) est ouvert.
  • L’alimentation en essence est dégagée (pas de nœuds, de pincements du tuyau…)
  • Le coupe circuit est en place.
  • Repérez le système de descente du moteur.
  • Mouillez le moteur.
  • Vérifiez que vous êtes au point mort.

Démarrage du moteur #

  • Pompez avec la poire située sur l’arrivée d’essence jusqu’à ce qu’elle soit dure.
  • Saisissez le lanceur et tirez doucement dessus jusqu’à sentir une légère résistance.
  • Tirez alors de façon franche de façon à lancer le moteur. Raccompagnez le lanceur lors de son rembobinage.
  • Jouez éventuellement avec l’accélérateur / starter. Vérifiez que le moteur est refroidi : il crache un petit jet d’eau. Si ce n’est pas le cas, vérifiez que la crépine située généralement près de l’hélice est dégagée. Arrêtez éventuellement le moteur.

Causes d’échec #

  • Vous avez noyé le moteur: débranchez l’arrivée d’essence, relancez 2 à 3 fois. Généralement le moteur redémarre à ce moment. Rebranchez l’arrivée d’essence.
  • Vous n’avez pas pompé, il n’y a pas d’essence : pompez, faites le plein
  • Passez les vitesses lorsque le moteur est à bas régime.
  • Pas de point de patinage pour l’embrayage : passez les vitesses de façon franche.
  • Marquez une pause au point mort avant de passer de la marche avant à la marche arrière, et vice versa.

Arrêter le moteur #

  • Appuyez sur le bouton rouge du coupe circuit.
  • Si ça ne marche pas : retirez le coupe circuit.
  • Cas désespéré: retirez l’arrivée d’essence, laissez le moteur caler.

Le démarrage du moteur se fait toujours avant de lâcher le coffre ou de remonter le mouillage principal. Même pour une intervention, et surtout dans ce cas, soyez rigoureux dans le check-up et le rangement du bateau : si vous partez avec un bateau non rangé, vous prenez le risque d’être gêné lors de votre intervention.

Rangez le bateau avant de le quitter : il sera toujours prêt